menu

Aller dans la section adhérent

teaser toca brasa maracatu 2015

mardi 12 février 2008

Histoire de BATUKANDO (2)

En 2004, ça se gâte..


Après ces premières années à 100 à l'heure, Batukando se pose un petit peu.
C'est l'heure des bilans.

Fabrice est depuis quelques temps très absorbé par son nouveau travail de management et cette énergie, qu'il ne nous donne plus, se ressent petit à petit dans l'asso.
Pascal, notre meneur, est aussi de moins en moins présent. Ces projets personnels et musicaux lui occupent déjà bien les semaines, mais déjà, Paco prend le relais de temps pour mener la batucada.
Pourtant, ce n'est pas l'énergie qui manque dans Batukando. Les projets avancent, les fêtes, les décorations et les costumes aussi.
Il y a toujours plein d'idées pour rendre une déambulation encore plus festive.
Mais, depuis 2003, c'est vrai que le don que possède Fabrice de convaincre, de motiver et de précipiter les projets fait défaut.




Nous déménagement de locaux de répétition en Septembre 2003. Nous allons nous établir à St Hilaire et nous changeons progressivement notre créneau de 4H le samedi pour un de 3H seulement afin de répondre à la demande des adhérents. Notre nouvelle salle est plus disponible que la précédente et permet d'autres créneaux. Ils seront très vite occupés par d'autres activités musicales.
Bref, quelques changements au sein de l'association, plus des naissances chez quelques uns de nos membres font sentir à Batukando que le temps est venu d'ouvrir ces portes à plus de monde. Il faut ouvrir un cours débutant en parallèle avec le notre!
De longues heures ont été passées à parler de ce sujet sans vraiment arriver à un accord unanime. Cela déclenchera un petit remaniement du bureau (qui se réalisera quelques temps plus tard).

Malgré tout, les déambulations se multiplient et les projets fleurissent.
Après le voyage de 3 de nos membres au Brésil, nous décidons de financer un voyage et un stage pour tous les adhérents disponibles. Ce sera pour 2004.

Plusieurs personnes essayent de se réunir pour réfléchir à la création d'un projet d'événementiel sur Orléans de type carnaval, mais les disponibilités et l'engagement ne sont pas assez importants.


On avait découvert le maracatu avec Mestre Ambrosio en 2002 et on le retravaille en 2003 avec les musiciens de Renata Rosa, pour finalement commencer à monter un atelier maracatu le jeudi soir à St Hilaire. Atelier, puisque nous ne disposons que de deux alfais de "décoration" ramenés du premier voyage, puis un troisième acheté au percussionniste de Silvério Pessoa de passage pour un concert.



C'est donc cette section maracatu et ce voyage à Olinda terre du Maracatu qui sont les objectifs de 2004.

15 jours, dont une semaine de carnaval et l'autre de stage, le tout financer à moitié par l'association pour 12 de ces adhérents.




Un trés beau projet, réalisé avec succès et avec beaucoup de bonheur. (lire la suite)

0 Comments: